Aller au contenu
À propos de

A propos du projet

Les attitudes négatives à l’égard du vieillissement et de la vieillesse raccourcissent la vie de 7,5 ans en moyenne.

Les stéréotypes négatifs, les préjugés et la discrimination fondée sur l’âge sont connus sous le nom d' »âgisme », dont il a été démontré qu’ils sont à l’origine d’un stress cardiovasculaire, d’une baisse du niveau d’efficacité personnelle et d’une diminution de la productivité. Dans l’ensemble de l’UE, les politiques et les pratiques reflètent encore des préjugés âgistes et privent les adultes âgés de toute priorité, les méprisent, voire les excluent.

Notre tout nouveau projet Erasmus + Smart Against Ageism (SAA) se concentre sur la lutte contre l’âgisme!

Saa-game

SAA | Smart Against Ageism est un outil de jeu destiné à accroître les connaissances contre l’âgisme et contribuera à développer l’empathie, la tolérance et les compétences de la société civile.

Une plateforme d’apprentissage interactive comprenant un jeu de haute qualité, un recueil, un manuel du formateur et des recommandations politiques pour une société plus inclusive sera mise à disposition gratuitement pour l’apprentissage informel et non formel.

SAA contribuera à restaurer l’image des adultes âgés en tant que citoyens à part entière ayant le potentiel de profiter à leurs communautés et de supprimer les obstacles à leur participation sociale.
 
Notre consortium rejoint l’Allemagne, le Portugal, la Belgique, la Lituanie, la Bulgarie et les Pays-Bas dans une équipe créative et engagée qui travaillera ensemble de janvier 2022 à juin 2024!

Contexte

Le contexte

Le concept d’âgisme est lié aux stéréotypes, aux préjugés et à la discrimination. Essentiellement, il influence la façon dont nous pensons, ressentons et agissons envers les autres ou nous-mêmes en fonction de l’âge. L’âgisme structurel est une forme de stéréotype et de discrimination systématique et peut être défini comme la manière dont la société et ses institutions entretiennent les attitudes âgistes. On le retrouve, entre autres, dans le système juridique, les médias et l’économie, mais aussi dans le troisième secteur.

L’âgisme a un impact massif sur la société, influençant la façon dont nous nous percevons et la possibilité de considérer ce que d’autres personnes (plus jeunes ou plus âgées) peuvent apporter à la société. Ce type de discrimination peut avoir un impact sur la santé, la longévité et le bien-être de la population, tout en ayant des conséquences économiques considérables.

Objectifs

Objectifs

L’objectif global du projet SAA est de renforcer les compétences des bénévoles et du personnel de différentes professions dans les organisations sociales et de soins de santé, des personnes âgées elles-mêmes et du grand public pour qu’ils prennent conscience de l’omniprésence de l’âgisme dans toutes les sphères de la société.

Ceux qui connaissent et respectent les règles des débats sur des sujets critiques peuvent plaider en toute confiance pour le changement. La
connaissance de l’âgisme et la familiarisation avec les stratégies de lutte contre ces phénomènes ouvrent la possibilité d’œuvrer pour plus d’égalité et d’inclusion sociale.

Dans ce contexte, l’éducation doit aborder les sujets débattus, aider à identifier les situations stigmatisantes et évaluer leur impact. Les réponses apportées pour lutter contre l’âgisme favoriseront la pensée critique et encourageront les apprenants à développer leur empathie et leur acceptation de la diversité humaine.

Approche

Approche

Les membres du consortium partagent la conviction que des mesures sont nécessaires pour promouvoir les efforts d’autoréflexion parmi les personnes de tous les groupes d’âge et pour développer une compréhension des dommages qui peuvent résulter de l’âgisme. En mettant en œuvre le projet, nous voulons atteindre les résultats suivants pour des groupes cibles particuliers : Nous voulons développer un jeu d’apprentissage qui s’adresse en particulier au personnel rémunéré et aux bénévoles des organisations sociales et de santé, qui sont généralement très sollicités par la charge de travail et manquent de temps. En tenant compte de leurs souches, nous avons l’intention de leur offrir une expérience d’apprentissage informelle avec une approche ludique afin d’accroître leur compréhension de l’âgisme et de leur permettre de réfléchir à leurs attitudes et pratiques.
 
Les membres du consortium SAA peuvent présenter le jeu éducatif, sa méthodologie sous-jacente et les résultats du projet en termes de matériel d’accompagnement et de retour d’information de la part des apprenants et d’autres acteurs de l’offre sociale et sanitaire. Ce
faisant, nous souhaitons également renforcer nos réseaux locaux, régionaux, nationaux et européens, élargir nos portefeuilles avec des offres nouvelles et attrayantes pour nos principaux publics des secteurs sociaux et de la santé, former leur personnel et leurs bénévoles, et offrir la possibilité de partager des expériences au-delà des frontières et ainsi les aider à mieux remplir leurs missions.

Cible

Groupes cibles

La plateforme d’apprentissage interactive s’adresse à divers groupes cibles, notamment les bénévoles, le personnel et les décideurs du secteur social et de la santé, mais elle vise également à attirer les personnes qui ne sont pas enclines à participer à des offres formelles ou non formelles d’éducation des adultes.

Volontaires
Personnel
Décideurs
Résultats

Résultats du projet

Quatre résultats du projet seront élaborés dans le projet:

Compendium « Réagir à l’âgisme » (en anglais)
Le compendium sera basé sur des expériences personnelles d’être une cible de la discrimination fondée sur l’âge ainsi que des stratégies pour faire face à la situation. 

Plate-forme d’apprentissage interactive
La plateforme d’apprentissage interactive SAA avec le jeu d’apprentissage au cœur et d’autres matériels pour les apprenants, les éducateurs d’adultes, les décideurs politiques dans les autorités et les associations, et le grand public.

Boîte à outils pour les formateurs
La boîte à outils pour les formateurs, qui contient tout le matériel nécessaire pour mettre en œuvre le jeu dans des ateliers, permet également aux membres des groupes de pression des personnes âgées de proposer des formations.

Recommandations pour les décideurs politiques
Recommandations à l’intention des décideurs politiques, des groupes de pression et des associations pour s’attaquer aux problèmes de l’âgisme.


Ces ressources, ainsi que d’autres, ont été compilées dans la section Ressources.

Partenaires

Partenaires

Le projet implique sept organisations partenaires dans six pays européens:

Financement

Co-fondateur

FR_Cofinance_par_lUnion_europeenne_POS

Le soutien de la Commission européenne à la production de cette publication ne constitue pas une approbation de son contenu, qui n’engage que ses auteurs, et la Commission ne peut être tenue responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qu’elle contient.